E-COBOT BLOG

« Le Design Thinking fait de nous des Makers»

Interview de Clément LAURENCE – Chief Design Officer chez E-COBOT

Article publié le 13 février 2019

Le design se place au cœur d’une démarche stratégique.

Dans un environnement concurrentiel où se démarquer devient toujours plus difficile, le Design devient vital. Auparavant, considéré comme la touche finale d’un processus, il se place désormais au cœur d’une démarche stratégique. Il constitue un levier indispensable à la compétitivité des entreprises de différentes tailles, dans des secteurs d’activités variés (industrie, services, numérique etc.). Elles ont tout à gagner à intégrer, une démarche Design à leur stratégie d’innovation.

Pour les entreprises, le Design aujourd’hui, a une mission de valorisation commerciale. Il met en valeur l’entreprise, les produits et les marques. “En matière de design, la plus belle courbe, c’est celle des ventes”. Dit Raymond Loewy (1893-1986), Designer industriel et graphiste français.

les entreprises qui investissent dans le design multiplient leurs parts de marché par 1.5

Au-delà du beau, le design joue un rôle clef dans la transformation des entreprises. L’entreprise qui fait appel à un designer a bien d’autres objectifs : conquérir un nouveau marché, reconquérir une clientèle, et/ou la rajeunir, augmenter le panier moyen, etc. Le design, ce n’est pas que faire de belles choses. C’est devenu une étape inévitable dans toutes les démarches du marketing. Selon une étude d’Adobe, les entreprises qui investissent dans le design multiplient leurs parts de marché par 1.5, parce qu’elles cherchent à mieux comprendre les personnes auxquelles elles s’adressent.

E-COBOT a compris depuis le début l’enjeu l’importance du Design, et compte parmi son équipe stratégique le designer « Clément Laurence ». Ce dernier va nous expliquer l’importance, et la place du Design, dans une entreprise et dans le process innovation.

Interview de Clément LAURENCE
Chief Design Officer chez E-COBOT

Avant d’évoquer les avantages d’une démarche Design dans une entreprise, quelle est votre définition du Design ?

Selon moi, le design est un processus créatif. C’est une méthodologie de conception centrée vers l’utilisateur, sur ses habitudes et son expérience. Basé sur l’observation et sur l’analyse des comportements humains ainsi que sur des connaissances techniques. Le designer répond aux besoins et propose des solutions créatives et innovantes à forte valeur ajoutée, dans le but de créer un produit/service qui prend en compte la fonctionnalité d’une part et l’expérience utilisateur de l’autre. L’objectif est de concevoir un produit fiable, utilisable, intuitif, plaisant et porteur de sens.

Quels sont les avantages liés à l’introduction du Design Produit dans le processus de conception ?

C’est un métier qui a un rôle central au sein d’une entreprise. L’un des avantages, c’est qu’il cristallise une grande partie des problématiques liées à l’image, à l’ergonomie, à l’environnement, aux finances et à la production. Ainsi, le Design permet de créer un produit en correspondance avec les attentes du marché, tout en créant une cohérence d’identité et d’image de marque propre à l’entreprise et à ses valeurs.
Pour accélérer les projets d’innovation, les entreprises adoptent de plus en plus une approche appelée « Design thinking ».

CLEMENT-LAURENCE-reponsable-du-design-designer-E-COBOT

Interview Clément LAURENCE « C.D.O – Chief Design Officer » chez E-COBOT et ancien étudiant diplômé de l’école de Design de Nantes.

D’où vient cette méthode ? Qu’est-ce-que le design thinking ?

Les prémisses de la pensée créative sont nées dans les années 50 par le publicitaire américain Alex Osborn qui a conçu le « Brainstorming ». Mais le terme Design Thinking tel qu’il est utilisé aujourd’hui à été théorisé par l’agence IDEO (Tim Brown & David Kelley) dans les année 90. Il désigne un processus de construction d’idées et de résolution de problèmes. Cette méthodologie est d’autant plus efficace si le designer s’appuie sur les compétences d’autres activités tel que l’ingénierie, les sciences humaines, la sociologie, l’économie, le marketing.

Comment utiliser cette méthodologie ? Peut-on l’appliquer à n’importe quel concept ?

C’est une méthodologie de rupture qui se compose de plusieurs étapes : l’analyse centrée vers l’humain, la conceptualisation des idées, le prototypage puis l’expérimentation afin de préciser la solution.

1 – L’analyse centrée vers l’humain :
C’est une méthodologie de rupture qui se compose de plusieurs étapes : l’analyse centrée vers l’humain, la conceptualisation des idées, le prototypage puis l’expérimentation afin de préciser la solution.

2 – La conceptualisation des idées
c’est la phase de créativité, c’est le moment de créer un maximum d’idées, le plus souvent par le biais du processus créatif qu’est le croquis afin de construire une réflexion pertinente proposant des solutions différentes et variées.

3 – Le maquettage/prototypage :
maquetter, prototyper, il est temps de matérialiser les concepts retenus. C’est une étape clé du process du Design Thinking. En prototypant une idée, on peut plus facilement l’évaluer et la préciser.

schema-design-thinking-E-COBOT

4 – L’expérimentation :
dans l’objectif de valider les idées, rien de mieux que de la confronter à la réalité. Tester le prototype permet de récolter un maximum d’informations et de profiter d’un retour d’expérience des utilisateurs, dans le but d’améliorer la solution. Cette méthode de valorisation des erreurs permet une conception rapide dans le but de réaliser différentes itérations du produit/service en cours de développement.

5 – Préciser la solution :
c’est le moment de réinjecter les apprentissages réalisés dans la phase d’expérimentation, de conceptualiser les nouvelles solutions, de les prototyper et de les tester à nouveau afin d’améliorer la solution. Je pense que cette méthodologie est parfaitement applicable à tous les domaines et, bien entendu, au secteur de la cobotique.

Que pensez-vous de l’avenir du Design Thinking ? Sur quoi commencez-vous déjà à travailler chez E-COBOT ?

La méthodologie du Design Thinking est une partie inhérente d’E-COBOT. Elle fait partie de l’ADN de l’entreprise et de ses valeurs. Lors de ma première rencontre avec Sébastien ECAULT (Fondateur & dirigeant d’E-COBOT), j’ai tout de suite ressentie cette appétence. E-COBOT est constituée d’entrepreneurs-ingénieux, qui font preuve d’une grande créativité. Cette culture est partagée par l’ensemble des équipes, ce qui fait de nous des  «makers» qui n’hésitent pas à prototyper les idées et à les expérimenter. C’est notamment grâce à cette démarche du Design Thinking qu’est née le Cobot HUSKY en moins de 10 mois. Une innovation dessinée et conçue pour libérer l’utilisateur des contraintes du transport de charge.

Pour plus d’informations sur HUSKY, cliquez-ici.

Aujourd’hui, nous appliquons la méthodologie du Design Thinking à chaque nouveau projet. Ce qui nous permet d’être extrêmement performant dans les réponses que nous apportons à nos clients. Notamment dans le secteur de la cobotique, où la valeur portée à l’humain est au centre de la réflexion.

Le secteur de la cobotique et le Design Thinking ont des préoccupations communes :
le bien-être, l’aide et la performance de l’utilisateur.

Leave A Comment